39 route des Moutiers - 85400 LUCON02 51 29 22 87

Dignité, Partage, Convivialité

ASSEMBLEE GENERALE

À Luçon, aux Amis de la solidarité l’accompagnement prime

Créée il y a 26 ans, à Luçon, l’association des Amis de la solidarité accompagne les personnes en difficulté vers l’autonomie. Elle considère l’alimentation correcte, comme le point de départ de tout accompagnement social.

Le bureau de l’association des amis de la solidarité, Marylène Ruchaud au centre. Ouest-France Publié le 05/06/2024 à 15h37

À l’occasion de l’assemblée générale des Amis de la solidarité, entretien avec la présidente 

Qui sont les amis de la solidarité ?

Nous sommes une équipe de 74 bénévoles, 6 salariés pour 4,6 équivalents temps plein, une vingtaine de jeunes (services civiques…), 96 bénéficiaires actifs sur les 202 familles inscrites. Les salariés sont indispensables pour garantir la permanence des activités, grâce à leur expertise, et leurs formations adaptées et continues. Ils appuient aussi la partie administrative, de plus en plus lourde. Notre organisation avec des référents pour chaque activité est remarquée par nos visiteurs de même que l’ambiance et l’harmonie entre les personnes.

Comment vient-on chez les amis de la solidarité ?

Les clients de l’épicerie solidaire sont généralement orientés par les services sociaux. Quand on vient à l’épicerie, on peut aussi repartir avec des vêtements, de la vaisselle, des jouets, des fournitures scolaires. Un contrat nommé A3 (adhérent/aidé/aidant) engage chaque bénéficiaire à rejoindre les autres bénéficiaires et bénévoles dans les activités. Côtés bénévoles, les gens viennent par le bouche-à-oreille ou parce qu’ils nous connaissent par les marchés et le bric-à-brac.

Qui sont les publics accueillis ?

La moitié des 202 foyers, soit 462 personnes, vient de Luçon, les autres de 40 communes de Sud-Vendée littoral. Nous remarquons une évolution des publics avec davantage de travailleurs précaires (15 %), de retraités (17 %) et toujours 40 % de familles monoparentales.

Quelles sont vos actions ?

En plus de l’épicerie solidaire, il y a un accompagnement. La conseillère en économie sociale et familiale aide à résoudre les difficultés de la vie quotidienne, en lien avec le réseau des acteurs de l’action sociale. Nous proposons des ateliers tournés vers la santé globale, le bien-être. L’activité maraîchage (25 tonnes produites) sort progressivement de son déficit, avec des débouchés supplémentaires.

Outre l’épicerie, nous allons sur des marchés et fournissons des restaurants et des collectivités. Nous estimons à 150 tonnes, les produits, vêtements, meubles et objets, sauvés des déchetteries par l’activité ressourcerie. Cette activité apporte 22 % de notre budget.

Quels sont les projets ?

Pour mieux encadrer l’activité maraîchage nous allons recruter un emploi aidé, et prévoyons des travaux aux serres. Un atelier près du local meuble est en construction. Pour répondre aux besoins des bénéficiaires salariés nous allons ouvrir l’épicerie en soirée.

Articles en lien

La Région Pays de la Loire remercie notre engagement.

Le 15 septembre, le Conseil Régional des Pays de la Loire nous invitait à la journée des bénévoles au Jardin Camifolia à Chemillé en Anjou. […]

Learn More

Nous y étions :

La Conférence régionale des acteurs du Pacte des solidarités, organisée le 7 novembre 2023 à Angers, s’est adressée à plus de 200 acteurs de solidarités […]

Learn More

Ils sont venus nous visiter et nous aider :

7 jeunes de la MFR de Mareuil ont, le 14 novembre, et de façon intéressée et participative, écouté la présentation de l’association à travers son […]

Learn More